Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Quel avenir pour notre pauvre France ?

A quand le retour d'un vrai démocrate? A quand le toilettage de notre constitution? agir pour réveiller nos concitoyens

Le PIB Franchouze au PIF!

Le PIB Français au PIF !

 

Chaque Année au moins par deux fois, on nous vante le PIB Français en croissance.

Le seigneur de la Banque de France Villeroy de Galhau passé des sanitaires à la Banque (Villeroy et Bosh), fidèle des monarques successifs de tous bords, vient deux fois l’an sur les ondes exprimer son enthousiasme après les toasts au foie gras et le champagne. Il distille le discours écrit par le moine Lemaire. Il n’a pas son sourire mais il lit bien.

Grassement payé par la Monarchie, bénéficiant de privilèges d’un autre temps, pris sur l’or fondu de la république, il vient régurgiter des mensonges assumés par les gouvernants. Ceci est tristement affligeant pour un professionnel de la finance.

 

Vous avez de suite traduit que le PIB Français était, selon moi, fait au pif, comme on dit chez moi « à bisto de naz », non, non, quoi que ! J’ai voulu dire comme le journal des enfants de 70 « PIF ». Le journal Vaillant Pif gadget.

Il y avait souvent hebdomadairement des graines de plantes à cultiver.

Elles étaient miraculeuses ces plantes, elles poussaient à vue d’œil sans jamais donner de fruits ou de fleurs puis elles s’étiolaient !

Voilà le PIB Français à la sauce Macron !

 

Comment apprécie-t-on le PIB contrairement à ce que l’on essaye de nous faire croire on ne mesure en rien la progression de la richesse produite, ni industrielle ni artisanale ce qui est essentiel, même pas la matière grise du tertiaire, encore moins celle de Sanofi et de notre catastrophique institut Pasteur.

Qui et quoi ont permit à la France de faire péter une croissance de 6 %, la décroissance précédente, dont acte, mais surtout le renchérissement des dépenses incompressibles et non pas de la production.

Les tarifs d’électricité du gaz qui se sont envolés surtout pour les industriels.

Les prix des denrées et des biens fabriques notamment en France. L’arnaque du bio à toutes les sauces etc ...

Les volumes de ventes de tous les produits liés au covid qui ont explosé et gavent certaines officines.

Ce ne sont pas, Air France, Renault, la SNCF et les Banques sociétés toutes au bord de la faillite qui font valser le PIB.

En fait il décrit en rose une situation Noire.

Indispensablement si l’on s’attache comme cela devrait être le cas à lier à l’analyse du PIB la production et la balance commerciale, on pleure, de quoi relancer la production de mouchoirs de Cholet au lieu des Kleenex.

Jamais nos déficits publics n’ont été aussi désastreux, notre balance commerciale aussi déséquilibrée, au point que le bras touchant le sol menace de se rompre ! OUI, OUI c’est la faute de la Covid, le problème c’est que la majorité des pays européens s’en sortent mieux.

 

Les Français déçus par tant de haine du président ( livre Domenach Szafran) pensent que 2022 ne sera pas mieux que 2021 dans leur majorité.

Peut-être ont-ils tort ! Les affres de la covid pourraient s’estomper et enfin la liberté non encadrée revenir ! Restons optimistes, c’est moi qui vous le dis (notez-le)

D’ailleurs Sa Majesté qui a ramé pendant cinq ans promettant tout et son contraire, ne réalisant rien de positif vous promet comme jamais monts et merveilles pour les 5 ans qui viennent, il faut le croire !

Macron a trouvé 30 milliards pour les technologies, ça va donner, bon si on gratte nos impôts iront pour partie à la fabrication d’EPR qui ne marcheront pas, mais bon, il faut respecter cet investissement.

Macron a trouvé mieux,  21 nouveaux projets étrangers pour plus de 4 milliards d’euros ! De quoi sauter au plafond. Les banquiers du petit phénomène se sont mobilisés pour garder le trône. Ce qui n’est pas arrivé depuis 5 ans malgré les réceptions royales de Versailles va se produire c’est sûr .

Bon PIB à tous et ne vous bourrez pas le PIF même si ça gonfle le PIB !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article